Ceucidit

Ceucidit

28 février 2008

GEO Webreportage

Le transjournalisme est au journalisme ce qu'est la troisième dimension au dessin !

Cette nouvelle manière de pratiquer le journalisme permet de mettre en relief les informations. A l'aide des outils que propose Internet, il est désormais plus facile d'offrir aux lecteurs des contenus riches et variés. C'est en multipliant les sources d'informations (vidéo, photo, son, lecture) qu'il est possible de rendre un sujet vivant, attractif et plus dense.

Le magazine GEO réputé pour la qualité de sa revue mensuelle grâce ses reportages et ses photos, a choisi de mettre à profit ces nouvelles techniques pour en offrir plus à ses lecteurs. C'est une façon de capter et de fidéliser leur audience par l'interactivité. Cette démarche répond aux impératifs que sont l'instantanéité (« tout de suite ») et l'ubiquité (« partout ») que demande le consommateur aujourd'hui.

Le premier thème abordé était le Kidnapping à Mexico. Le deuxième numéro est lui consacré à Johannesburg (« Johannesburg : un urbanisme sous pression »). On y apprend et comprend, la difficulté et la complexité d'habiter une ville encore très marquée par l'apartheid. Le fait d'être traité de manière transverse apporte un réel sentiment de proximité avec ce sujet.

Je ne saurai trop vous conseiller de vous rendre sur leur site afin d'appréhender par vous même ce qui a été dit ici.

Voir le site : Geo Webreportage

Geo_webreportage

Posté par Ceucidit à 13:07 - VU - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire